Lombalgie
luxation épaule
 

C'est Quoi ?

 

La lombalgie est une douleur localisée au bas du dos. Elle est d'origine inflammatoire (douleur permanente y compris la nuit, indépendante du mouvement du rachis) ou mécanique. Dans ce cas, la douleur apparait uniquement lors de la mise en "stress" du dos (port de charge, piétinement, position prolongée ...). La douleur peut réveiller la nuit mais le changement de position suffit à l'atténuer. Le bilan biologique est normal.

Nous ne parlerons ici que de la lombalgie mécanique.

 

De quoi parle-t-on ?

 

Les origines de la lombalgie mécanique sont multiples.

Pour les démembrer il faut se poser 3 questions :

     - Quel est le mode d'apparition des douleurs ? En coup de poignard ou progressivement ?

     - Si traumatisme déclencheur, quel en a été son intensité ? Chute de 3 mètres ou simple mouvement quotidien du tronc ?

     - Patient âgée et ménopausée ou adolescent sportif ?

 

Un Peu d'Anatomie !

 

Le rachis se compose de 29 vertèbres (en ocre sur le schéma), elles encerclent et protègent la moelle épinière (en gris) et sont unies entre elles par les apophyses articulaires (partie postérieure des vertèbres)  et les disques intervertébraux (en violet hachuré). Ces derniers jouent le rôle d'amortisseurs et de répartiteurs de forces et permettent aux vertèbres de bouger dans tous les plans tandis que les apophyses articulaires guide le mouvement du tronc. Ces disques sont maintenues en place par de solides ligaments et un systéme musculaire puissant.

Dans l'ostéoporose, la trame osseuse devient moins dense, la vertèbre est plus fragile et des tassements vertébraux apparaissent pour des traumatismes de faibles intensités. Une prise en charge globale (préventive et curative) par un médecin généraliste ou par un rhumatologie est nécessaire.

Que Faire ?

 

Selon l'origine des douleurs, le premier temps du traitement sera de les calmer par des antalgiques, anti-inflammatoires, kinésithérapie voir des infiltrations ...

Dans un second temps, un traitement de kinésithérapie avec un renforcement musculaire sérieux lombaire bas est souvent indiqué et salvateur. La reprise du sport, si elle est possible est indispensable pour éviter les récidives. Contrairement aux idées reçues, c'est vers le "mouvement" qu'il faut aller et non vers le repos pour se "débarrasser" des lombalgies exception faite des tassements vertébraux chez la personne âgée et des fracture de fatigue (lyse isthmique) chez l'adolescent sportif.

En l'absence de complication ou de radiculalgie (sciatique ou cruralgie), la chirurgie est exceptionnelle.

 

 

En Bref !

 

Symptomatologie fréquente. Importance de distinguer les lombalgies inflammatoires (non abordées sur ce site) des lomblagies mécaniques. En dehors de la fracture/tassement de la personne âgée ou de la lyse isthmique chez l'adolescent, c'est souvent vers la kiné et la reprise du sport que la guérison s'obtient après un premier temps dédié à l'antalgie.

Institut Médical Sport Santé

34 av. du Général Sarrail

Porte C

75 016 Paris

Tel: 01 87 44 24 24

www.imss- sfp.com