Tennis leg
luxation épaule

C'est Quoi ?

 

Le Tennis Leg correspond à une lésion musculaire de l'interface entre le muscle jumeau interne et le muscle soléaire (désinertion myo aponévrotique) qui sont deux des trois muscles du mollet (cf. schéma cercle rouge). Ces derniers sont sollicités dans tous le sports terrestres puisqu'ils permettent l'impulsion et la prise d'appui.

Le gravité de cette lésion dépend de l'importance de la déchirure et de l'apparition eventuelle d'un hématome secondaire.

Même si elle touche volontier le joueur de tennis de la quarantaine (d'où le nom de Tennis Leg), on la rencontre dans l'ensemble des sports et pour des gestes de la vie quotidienne.

 

Quand Reprendre ?

 

La reprise du sport peut rarement se faire avant 6 semaines et doit être dans tous les cas soumise à des tests que le kinésithérapeute ou le médecin fera. Ils reposent sur la disparition complète des douleurs à la palaption, à l'étirement du mollet et à sa contraction .

Parfois, en cas d'hématome petrsistant la reprise du sport ne pourra se faire que plusieurs mois après.

Quels Symptômes, Que faire ?

 

Au cours d'une prise d'impulsion, une douleur violente en coup de poignard survient avec une impossibilité immédiate de mettre le pied au sol. Le port de béquille est souvent indispensable les premiers jours.

L'amélioration partielle est rapide avec parfois dès J3 plus de 50 % d'amélioration laissant imaginer que cette lésion va vite guérir alors que le ressenti initial du patient n'était pas bon. Le temps de guérison va dépendre de l'étendue de la lésion et de l'existence ou non d'un hématome.

Les premières heures, le traitement repose sur le repos sportif, les antalgiques, le port de béquilles et la pose d'une bande compressive cohésive.

Si les douleurs persistent, L'échographie et l'I.R.M. peuvent être prescrites vers le 7° jour à la recherche d'un éventuel hématome qui s'il est important doit être ponctionné.

La kinésithérapie visera à optimiser la guérison qui permettra une reprise du sport vers la 6° semaine en l'absence de complication.

Pour Aller Plus Loin

 

Le Tennis Leg n'est pas un claquage comme les autres. Il est en rapport avec une  contrainte en "friction" entre un muscle bi articulaire qui va du talon au tibia (muscle jumeau interne) et un muscle monoarticualire qui va du talon à la jambe (muscle soléaire). C'est du non synchronisme de ces deux muscles lors d'un effort que va apparaitre une lésion à type de decollement entre ces deux muscles.

Le Tennis Leg est de diagnostic évident bien qu'il puisse être confondu avec une rupture du Tendon d'Achille.

Une recrudescence des douleurs vers le 7° jours  doit faire suspecter l'apparition d'un hématome qu'il faudra rapidement évacué par ponction ou par drainage kinésithérapeutique.

L'apparition d'une fièvre contemporaine d'un mollet qui devient dur et/ou rouge doit faire évoquer la phlébite et nécessiter une consultation médicale en urgence.

En Bref !

 

Lésion musculaire fréquente. Elle ne doit pas être traitée à la légère faute d'augmenter le risque de récidive. La disparition rapide des douleurs au début encourage souvent une reprise du sport rapide. Pourtant cette dernière, sur un muscle mal ou non cicatrisé, augmente le risque de recidives ou de douleurs séquellaires.

Institut Médical Sport Santé

34 av. du Général Sarrail

Porte C

75 016 Paris

Tel: 01 87 44 24 24

www.imss- sfp.com