Rupture du tendon d'Achille
luxation épaule

C'est Quoi ?

 

Le Tendon d'Achille relie les muscles du mollet à l'os du talon et permet au pied de se fléchir pour assurer la phase propulsive du pas. Il est donc indispensable lors de la course ou des sauts. En cas de rupture, ces fonctions ne peuvent donc plus être assurées.

La rupture du tendon d'Achille se produit sur un effort de démarrage d'allure banale (aller chercher une amortie au tennis, courir derrière un bus ...) sans signe avant-coureur.

 

Quel Traitement ?

 

Le traitement de la rupture du tendon d'Achille , qu'il soit chirurgical ou non, est indispensable.

La chirurgie est habituellement réservée aux jeunes sportifs. Elle a l'avantage de faire gagner du temps sur la reprise du sport et de minimiser le risque de re-rupture.

Le traitement non chirurgical (orthopédique) a pour avantage d'éviter les risques classiques d'une opération et en particulier les risques infectieux.

Quels Symptômes ?

 

La rupture est toujours brutale et perçue comme un coup de fouet en bas du mollet. La sensation d'avoir reçu une balle ou un coup de pied sur le tendon d'Achille est fréquente. Paradoxalement, la douleur est moderée voire inexistante mais la poursuite du sport est impossible et le bléssé a la sensation que le pied ne répond plus aux sollicitations de la jambe.

L'examen clinique par un praticien entraîné suffit à poser le diagnostic en mettant en évidence une non-conduction de la force du mollet vers le pied. La marche est possible contrairement à la montée sur pointe des pieds.

L'échographie est souvent trompeuse en minimisant les lésions. L'IRM peut être prescrite afin de préciser les lésions et leurs topographies exactes.

Pour Aller Plus Loin ?

 

Vingt à trente pourcents des ruptures du tendon DdAchille passent inaperçues initialement ou sont considérées à tort comme des ruptures partielles. Après 4 à 6 semaines, le traitement chirurgical classique de mise bout-à-bout des extrémités du tendon rompu n'est plus possible en raison d'une rétractation importante de ce dernier. Un allongement chirurgical du tendon d'Achille est nécessaire avant d'effectuer la suture.

La notion de rupture partielle du tendon d'Achille est exceptionnelle et ne peut être affirmé qu'après un bilan complet et précis.

En Bref !

 

Lésion qui ne passe jamais inaperçue initialement. La marche est possible mais pas la montée sur la pointe des pieds. Attention à l'échographie qui peut être faussement rassurante. Sauf en cas de pathologies métaboliques sous jacente ou de risque anesthésique, le traitement chirurgical est préférable.

Institut Médical Sport Santé

34 av. du Général Sarrail

Porte C

75 016 Paris

Tel: 01 87 44 24 24

www.imss- sfp.com