Myoaponevrosite plantaire
luxation épaule

C'est Quoi ?

 

D'un point de vue biomécanique, l'aponévrose plantaire est la continuité du tendon d'Achille. Contrairement aux structures tendineuses, cette "lame aponévrotique" est très peu élastique. Telle une corde qui maintient la tension d'un arc à flèches, l'aponévrose permet de garder la forme de la voute plantaire et de transmettre les forces du mollet au pied. Elle assure un rôle d'amortisseur lors de l'attaque talonnière du pied sur le sol et un rôle propulseur à la fin du pas.

Lors de la marche ou de la course, elle est donc soumise en permanence à des contraintes mécaniques importantes, sources potentielles de lésions.

 

Quel Traitement ?

 

Comme pour la tendinopathie d'Achillle, le traitement de la myoaponévrosite plantaire repose d'abord sur l'analyse de sa cause quand elle peut être identifiée. Dans les semaines qui ont précédé l'apparition des douleurs, on cherchera :

- Un changement de la charge d'entraînement

- Une répétition d'un geste délétère

- Le port de chaussures ou de semelles inadaptées

- Une technique de course non adaptée

- Un entraînement sur un sol dur

- Un problème de posture du corps

- Une alimentation "acide"

- Un foyer infectieux dentaire

- Une prise de certains médicaments

- Un manque d'hydratation

Au-delà de l'analyse et de la correction des causes, le traitement est celui  des tendinopathies avec d'excellenst réultats par le port des semelles

Quels Symptômes et Que Faire ?

 

Comme pour la tendinopathie, la douleur est au premier plan. D'apparition progressive en post-effort au début, elle peut devenir permanente et  gêner la vie quotidienne. Spontanément, la douleur est ressentie sous le talon alors que la palpation réveille une douleur sur la partie interne du talon. Cette dernière correspond à l'insertion de l'aponévrose plantaire sur le calcaneum (os du talon). Même si le diagnostic est clinique, l'échographie et l'I.R.M. peuvent être souhaitables, surtout dans les formes chroniques.

Pour Aller Plus Loin

 

Une anatomie  "anormale" du pied peut être la cause de myoaponévrosites plantaires. Un pied creux pronateur, ou au contraire un pied plat, peuvent faire le lit de cette inflammation. Ces désordres anatomiques du pied peuvent être corrigés par des semelles. Un renforcement musculaire des fléchisseurs du pied ainsi que le massage et l'étirement peuvent être également salvateurs.

Renforcement musculaire : essayer d'attraper des petits objets au sol ou un mouchoir avec les orteils.

Massage : debout, faire rouler une balle de tennis ou un rouleau à pâtisserie sous le pied.

Etirement : départ de sprint avec fléxion dorsale des phalanges.

En Bref !

 

Pathologie fréquente souvent confondue à tort avec une épine calcanéenne. Elle est l'apanage des runners (10 % des courreurs en sont atteints). Le traitement repose sur l'identification et la correction des causes et sur le port de semelles.

Institut Médical Sport Santé

34 av. du Général Sarrail

Porte C

75 016 Paris

Tel: 01 87 44 24 24

www.imss- sfp.com