Lésion méniscale
lésion méniscale

C'est Quoi ?

 

Les ménisques sont au nombre de deux par genou, un interne et l'autre externe. Ils ont la forme d'un croissant (cf. en violet sur le schéma). Ils jouent le rôle d'amortisseur entre le fémur et le tibia.

Les lésions méniscales peuvent être de trois ordres :

 - Usure banale et progressive du ménisque (méniscose) qui n'est jamais symptomatique.

 - Lésion à type de déchirure ou fissure lors d'un passage de la flexion à l'extension réveillant une douleur d'intensité variable du "coup de poignard" à un simple "clic" dans le genou.

 - Lésion associée à une lésion ligamentaire dans le cadre d'une entorse du genou

Quels Symptômes ?

 

La douleur d'intensité variable est très focale (on peut mettre le doigt dessus) entre le fémur et le tibia. Elle est à début brutal et précis. L'hyper extension et la flexion forcée augmente cette dernière (talon-fesse). Selon le type de lésion, des "accrochages" des  blocages ou plus rarement des impressions de "lâchages" peuvent être présents. Un épanchement (gonflement)  du genou peut compléter ce tableau.

Que Faire ?

 

 - Dans le cas d'une lésion dégénérative (usure normale liée à l'âge) : pas de traitement curatif ou préventif. Ces lésions visibles à l'IRM sont indolores et sans conséquence pour la suite.

 - Dans le cas d'une lésion traumatique lors d'un mouvement de flexion ou de torsion, le ménisque pris entre le marteau et l'enclume que sont le fémur et le tibia, est écrasé et se déchire. Un fragment du ménisque peut se désolidariser du corps méniscal et devenir douloureux. Si la douleur persiste ou gêne l'activité sportive, le traitement est chirurgical. Parfois ce fragment vient s'immiscer plus profondément dans l'articulation et donner un "blocage en flexion du genou" c'est le "blocage méniscal" qui nécessite une chirurgie rapide.

 - Dans le cas d'une lésion associée, le traitement est chirurgical.

Pour Aller Plus Loin

 

L'IRM ou l'arthroscanner précède la chirurgie. Quel que soit l'état du ménisque, le traitement est proposé uniquement s'il existe une douleur ou une gêne. Il consiste à l'ablation de la partie abimée (ménisectomie partielle) ou à une suture sous arthroscopie. Cette chirurgie est rapide et les suites simples.

 - Après une ménisectomie partielle interne : marche sans boiterie à J 7, jogging à J 30, tout sport  à J 42.

 - Après une ménisectomie partielle externe : marche sans boiterie à J 28, Jogging à J 42, tout sport à J 120.

- Après une suture méniscale : 15 jours de béquille, reprise sport progressive à partir de J 90.

En Bref !

 

Pathologie fréquente. Chirurgie uniquement si douleur. Suites chirurgicales simples mais trois fois plus longues qu'un geste sur le ménisque interne quand il s'agit du ménisque externe.

 

 

Institut Médical Sport Santé

34 av. du Général Sarrail

Porte C

75 016 Paris

Tel: 01 87 44 24 24

www.imss- sfp.com